Professionnels de santé  et formation

Professionnels de santé et formation

En tant que professionnel de santé, votre déontologie vous impose de vous former en continu, tout au long de votre carrière. Exerçant en libéral depuis un cabinet, vous êtes considéré comme un chef d’entreprise par Bercy.

Prétendre au dispositif de formation des dirigeants

Les praticiens qui ont opté pour le régime simplifié micro-BNC ne peuvent pas bénéficier de ce dispositif.

Seuls les professionnels de santé ayant une activité imposée sur les bénéfices réels peuvent prétendre à ce crédit d’impôt, que vous exerciez en individuel ou en société. Vous pouvez en bénéficier si vous transmettez une déclaration 2035 chaque année, et si vos dépenses de formation correspondent aux dépenses mentionnées dans l’art. L6313-1 du Code du travail.

Sont prises en considération la préformation et la préparation à la vie professionnelle, les actions d'acquisition, d'entretien ou de perfectionnement des connaissances.

 

Déterminer son crédit d’impôt formation

Le crédit d’impôt pour les dépenses de formation des dirigeants est égal au produit du nombre d’heures passées en formations payantes multiplié par le taux du SMIC horaire au 31 décembre de l’année fiscale déclarée.

Votre crédit d’impôt est personnalisé : il est le produit du nombre d’heures que vous avez passées en formation payante x SMIC horaire (9,88 euros au 1er Janvier 2018).

Attention, Bercy a posé une limite de 40h de formation payante par année civile.

 

Déclarer son crédit d’impôt formation

Pour établir votre crédit d’impôt formation et le transmettre à l’Administration, vous devrez suivre les étapes suivantes :

 

Si le montant de votre impôt est inférieur à votre crédit d’impôt, vous êtes libres d’envoyer une demande de remboursement à Bercy grâce au formulaire 2573-SD.
https://www.impots.gouv.fr/portail/files/formulaires/2573-sd/2018/2573-sd_2021.pdf

L'actu des professionnels de santé

Toutes les actualités
Explosion des inégalités  d’accès aux soins

Explosion des inégalités d’accès aux soins

La Coordination nationale des comités de défense des hôpitaux de proximité dénonce la désertification médicale des territoires. De plus en plus de départements réclament « une véritable égalité d’accès aux soins » privés de moyens dues aux économies budgétaires.

L’exception française  des médicaments génériques

L’exception française des médicaments génériques

La France occupe le second rang européen, après le Royaume-Uni, de vente de médicaments par habitant, mais sort du podium en matière de génériques. Après une vingtaine d’années à circuler sur le territoire, ces copies n’occupent pas une place de choix. Pourquoi une telle méfiance ?

Télémédecine  et accès aux soins

Télémédecine et accès aux soins

Les délais d’attente trop longs et les agendas surchargés contraignent les Français à renoncer aux soins médicaux. La mise en place de la télémédecine, accessible et remboursée par l’Assurance Maladie à partir du 15 septembre 2018, pourrait améliorer l’accès aux soins et corriger les déséquilibres, notamment dans les territoires ruraux.

Vous souhaitez nous proposer vos articles ?

Une question ? Contactez-nous
* Champs obligatoires
Ou par téléphoneO9 81 98 70 90
Votre message a bien été envoyé !