5 astuces pour réduire  son impôt sur le revenu

5 astuces pour réduire son impôt sur le revenu

Le montant de votre impôt augmente d’année en année, et vous en avez assez de cette douche froide. Soyez plus malin que les autres et réduisez votre impôt avec nos 5 astuces.

 

Investir dans l’immobilier

La pierre restera le meilleur des investissements, quelle que soit l’époque ! Si vous pouvez acquérir un logement neuf valant 300 000 euros maximum, et que vous louerez par la suite, vous bénéficierez d’une réduction d’impôt sur 6, 9 ou 12 ans suivant certaines conditions. En effet, depuis fin 2017, le dispositif Pinel a été reconduit jusqu’en 2021.

Rappelez-vous que vous achetez un bien et non une réduction d’impôt. Afin de le revendre facilement, pensez à sa qualité comme son emplacement, son aménagement, les prévisions du marché, sa valeur d’ici quelques années... Faites attention aux agences immobilières qui intègrent votre « gain fiscal » dans le prix de vente, le prix au m2 doit être cohérent avec sa situation géographique.

 

Opter pour les fonds d’investissement

Si vous choisissez d’investir dans des entreprises, vous pouvez souscrire des parts dans des fonds communs de placement dans l’innovation (FCPI) ou des parts dans des fonds d’investissement de proximité (FIP). Ces versements vous donneront droit à une réduction d’impôt égale à 25% du montant total investi sur l’année.

Attention, le montant que vous pouvez investir dans chaque fonds est plafonné par Bercy et vous serez engagé à conserver vos parts pour au moins 5 années.

 

Investir dans des entreprises

Vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt si vous souscrivez en numéraire au capital d’une entreprise ou à ses augmentations de capital ponctuelles, si vous vous engagez à conserver vos parts pendant 5 ans révolus. La ou les entreprises que vous choisissez doivent être de petites entreprises (au sens communautaire établi par l’Union Européenne) :

  • Création il y a moins de 5 ans
  • Phase d’amorçage, de démarrage ou d’expansion
  • 2 salariés minimum au bout de son premier exercice

Ce type d’investissement diminuera votre impôt sur la base de 25% du montant total investi, dans la limite de 50 000 euros si vous êtes seul et jusqu’à 100 000 euros si vous êtes mariés. Un investissement qui se révéler intéressant si vous souhaitez aider un proche. Cet avantage s’applique également au crownfunding/financement participatif (investissements sur les plateformes Kickstarter, KissKissBankBank etc.)

 

Placer dans des produits d’épargne

Si vous souhaitez un placement plus simple, vous pouvez opter pour le PERP (Plan Epargne Retraite Participatif), produit le plus en vogue en ce moment et les contrats type Loi Madelin. Tous ces produits sont évidemment soumis à des limites de déductibilité. Attention néanmoins à la réforme du prélèvement à la source et l’année blanche !

 

Rénover son habitation

  1. Besoin de rénover votre habitation ? Profitez de la dernière année du Crédit Impôt Transition Energétique (CITE) ! Celui-ci concerne l'acquisition ou de l'installation d'équipements à forte performance énergétique. Sous réserve du respect des conditions du CITE (ancienneté minimale du logement, nature des équipements, recours à un professionnel certifié RGE…), vous pourrez bénéficier d’un crédit d’impôt égal à 30% du prix d’acquisition TTC des équipements acquis.

En acquérant et en faisant installer des équipements énergétiques, vous pouvez profiter d’un crédit d’impôt transition énergétique (CITE). Votre réduction d’impôt égal à 30% du prix d’acquisition s’appliquera si vous respectez ces conditions :

  • Logement de plus de 2 ans
  • Equipements à haute performance
  • Recours à un professionnel certifié RGE

Si vous occupez un logement à usage mixte type personnel/professionnel, les dépenses d’économie d’énergie seront prises en compte uniquement pour la fraction correspondant à la superficie de votre habitation personnelle. Sauf si vous démontrez à Bercy que les équipements que vous avez achetés sont exclusivement dans la partie qui vous sert de local professionnel.

 

Le montant global de tous les avantages fiscaux possibles sur une année est plafonné à 10 000 euros. L’Administration fiscale a tout prévu.

L’ouverture d’un compte bancaire professionnel  est-elle obligatoire ?

L’ouverture d’un compte bancaire professionnel est-elle obligatoire ?

Soucieux de maîtriser leurs coûts, de nombreux professionnels de santé se posent cette question. Tout est-il possible en matière bancaire ? Eléments de réponse…

Le démembrement de propriété...  ou l’art d’amputer l’impôt

Le démembrement de propriété... ou l’art d’amputer l’impôt

Bien que très prisée en matière de gestion de patrimoine, le démembrement de propriété reste une solution complexe dans sa mise en œuvre. Cela vaut néanmoins le coup de s’y pencher pour réaliser de belles économies fiscales.

La paperasse…  sans le papier !

La paperasse… sans le papier !

Nombre de professionnels de santé se disent (souvent à raison) submergés par la « paperasse ». Factures, déclarations… le papier est partout. Il dévore le temps et l’espace de travail des professionnels libéraux. Ceci est d’autant plus vrai que ces documents doivent être conservés un laps de temps relativement long.

Vous souhaitez nous proposer vos articles ?

Une question ? Contactez-nous
* Champs obligatoires
Ou par téléphoneO9 81 98 70 90
Votre message a bien été envoyé !