Professionnels de santé :  votre expert-comptable est-il trop cher ?

Professionnels de santé : votre expert-comptable est-il trop cher ?

Alors que les échéances fiscales viennent de se terminer et que votre comptable s’est activé sur vos relevés bancaires, une pensée vous traverse : les honoraires du comptable ne sont-ils pas trop élevés ?

 

Comment votre expert-comptable fixe-t-il vos honoraires ?

 

Il n’y a aucune règle et aucune règlementation, même par l’Etat.

« Les honoraires sont fixés librement entre le client et les experts-comptables en fonction de l'importance des diligences à mettre en œuvre, de la difficulté des cas à traiter, des frais exposés ainsi que de la notoriété de l'expert-comptable. »

Décret n°2007-1387 du 27 septembre 2007

 

Pour ainsi dire, il existe deux écoles :

 

  • Votre comptable n’affiche pas de tarif public : il s’appuiera immanquablement sur les honoraires d’un confrère ou vous facturera de la même manière que ses clients qui vous ressemblent. Dans ce cas, le tarif proposé sera subjectif et poussé à la hausse.

 

  • Votre comptable affiche un tarif public (forfait) : c’est la tendance actuelle, notamment de la part de cabinets comptables en ligne. Plus simple, plus rassurante, disponible à toute heure, cette politique tarifaire transparente est à privilégier si vous n’aimez pas les surprises.

 

Dans tous les cas, n’oubliez que votre cabinet comptable vous facture du temps qualifié. En cas de dépassement du temps prévu, attendez-vous à une facture complémentaire.

Un cabinet comptable sait également corréler sa facturation sur la progression de vos propres honoraires : plus vous vous développez, plus sa note grimpe.

Tout doit être précisé dans la lettre de mission (= le contrat) signée avec votre expert-comptable.

 

Bannière essai gratuit Self-Med

 

Quels tarifs pour quelles prestations ?

 

La première mission de votre expert-comptable est de tenir votre comptabilité et de produire les déclarations relevant de votre activité. Ce périmètre peut être élargi si vous le souhaitez : impôt sur le revenu, SCI, SCM, conseil personnalisé…

 

Aujourd’hui, des experts-comptables proposent des packs entre 60 et 100 euros/mois TTC. Ces packs vous permettent de leur confier votre comptabilité/fiscalité BNC (2035, déclarations annexes, impôt sur le revenu…) + vos déclarations sociales et d’avoir un peu de conseil additionnel.

Au-delà de 100 euros/mois TTC pour votre suivi comptable BNC, vous avez le droit de penser que la note est injustement salée…

Beaucoup d’entre vous pensent que leur expert-comptable ne les conseille pas (ou pas assez). Les honoraires que vous lui versez ne lui permettent, peut-être pas, de consacrer plus de temps à votre dossier. Prévoyez un complément à votre budget comptabilité si vous avez besoin de conseil.

 

 

Comment obtenir les meilleurs tarifs ?

 

Attendu que les prix changent d’un expert-comptable à l’autre, vous avez intérêt à comparer les honoraires et les lettres de mission de plusieurs cabinets dans votre région. L’évocation de la concurrence peut influer sur votre devis à qualité et technicité égales. Il est pareillement possible de demander un devis à un cabinet d’expertise comptable en ligne. Leur mode de fonctionnement par Internet permet de baisser leurs charges et leurs tarifs sont fréquemment de 15 % à 50 % plus bas que ceux des professionnels traditionnels.

 

Comme Self-Med, il existe des services digitaux automatisant votre comptabilité. Votre expert-comptable n’a qu’à récupérer vos éléments et finaliser votre 2035 en moins de 10 minutes.
Vous pourrez trouver des forfaits à moins de 70 euros/mois TTC, vous permettant d’obtenir le fameux conseil du professionnel du chiffre à tarif avantageux.

Lorsqu’une heure de collaborateur comptable (et non pas l’expert) en cabinet est facturée autour de 60 euros TTC, autant automatiser le plus de tâche possible et ne faire appel à lui que pour le conseil.

 

Lorsque vous faites appel à un cabinet d’expertise comptable, rappelez-vous qu’il s’agit d’un prestataire. En tant que professionnels de santé, vous n’êtes pas obligés de faire appel à lui. Bien que leurs tarifs soient « librement » négociables, concentrez-vous sur les offres au forfait ou sur des solutions innovantes comme Self-Med.

Professionnels de santé : le crédit d’impôt  pour frais de comptabilité

Professionnels de santé : le crédit d’impôt pour frais de comptabilité

En tant que professionnel de santé libéral, vous devez tenir une comptabilité. A ce niveau, rien de nouveau. Mais saviez-vous que cette tenue comptable pouvait vous permettre de bénéficier d’un crédit d’impôt sur le revenu ?

Médecins :  le « temps choisi » ou l’art de la retraite active

Médecins : le « temps choisi » ou l’art de la retraite active

Dans un précédent article, nous vous présentions les avantages, mais aussi les inconvénients, du cumul emploi / retraite. Le « temps choisi » se présente comme une alternative intéressante à long terme.

SNIR :  Bercy vous guette

SNIR : Bercy vous guette

Professionnels de santé, vous avez accompli votre déclaration 2035 dans les temps et votre relevé SNIR (Système National Inter Régime) ne correspond pas précisément à vos recettes déclarées. Après avoir inspecté vos recettes, l’écart persiste. Cet écart peut-il provoquer un contrôle fiscal ?

Vous souhaitez nous proposer vos articles ?