Déclaration 2035 :  comprendre le tableau de passage OG BNC04

Déclaration 2035 : comprendre le tableau de passage OG BNC04

Chez Self-Med, nous constatons depuis des années que le tableau de passage (OG BNC04) est une véritable bête noire pour les professionnels de santé libéraux. Trop complexe, trop long, jamais équilibré… ce tableau de trésorerie occupe une place de choix au panthéon des obligations comptables chronophages. Quelques explications sur son fonctionnement semblent donc s’imposer.



Au fait, quel est l’objectif de ce tableau ?

Exerçant en BNC, vous êtes soumis à une comptabilité de trésorerie. Le but du tableau de passage est d’éclairer votre AGA sur les grands flux financiers qui ont formé votre résultat annuel. Il vise ainsi à donner un autre éclairage sur les montants indiqués dans la déclaration 2035. Précision utile : le tableau de passage permet de boucler sur les recettes / dépenses de la 2035-A ; l’impact des éléments de la 2035-B est écarté.



Bannière comptabilité des pros de santé

 

Par quelle magie ce tableau permet-il de retrouver les éléments de ma 2035 ?

Au cours de l’année écoulée, votre compte bancaire est passé d’un solde X à un solde Y. Cette variation (V) est liée à votre résultat (R) mais aussi à des flux bancaires n’entrant pas dans votre résultat (F). Schématiquement, on peut donc écrire que V = R + F ou R = V - F.



Le premier pavé (total A) matérialise les dépenses non déductibles de l’année écoulée majorées du solde bancaire au 31/12 :

  • Prélèvements personnels

  • Remboursement de la dette bancaire



Le second pavé (total B) matérialise les encaissements non taxables de l’année écoulée majorés du solde bancaire au 01/01 :

  • Apport personnel du professionnel de santé

  • Nouvel emprunt bancaire



De manière simplifiée, la différence entre les totaux A et B représente V - F dans le paragraphe ci-dessus, d’où le fait que vous retrouviez le résultat en bas de la 2035-A.



Prenons l’exemple suivant (montants annuels) :

  • Honoraires annuels : +1.000

  • Dépenses professionnelles : -450

  • Prélèvements personnels : -500

  • Solde bancaire au 1er janvier : +100

  • Solde bancaire au 31 décembre : +150

 

Présentation dans la 2035-A :

Recettes encaissées

+1.000

Dépenses professionnelles

-450

Excédent

+550

 

Présentation dans le tableau de passage :

Solde bancaire au 31 décembre

150

 

 

Prélèvements personnels

500

 

 

Total A

650

 

 

 

 

 

Excédent (A - B) : +550

Solde bancaire au 1er janvier

100

 

 

Total B

100

 

 

 

 

 

 

Appliqué à notre exemple, l’égalité R = V – F devient +550 = (+150 - 100) - (-500).



Conclusion : souvent mal compris, le tableau de passage a hérité d’une réputation de corvée comptable. Il n’en est rien. De plus, il permet de garantir la cohérence entre la variation des soldes bancaires en début et en fin d’année, lesquels soldes sont souvent négligés lors de la tenue comptable. Un écart dans le tableau de passage n’est pas une fatalité mais, peut-être, le signe d’une anomalie comptable.

Et sinon, vous pouvez aussi obtenir instantanément un tableau de passage exact grâce à Self-Med ;-)

Exercice en commun :  SCM ou SISA ?

Exercice en commun : SCM ou SISA ?

Dans le cadre de votre activité libérale, vous envisagez d’exercer avec des confrères/consœurs et/ou d’autres professionnels de santé. Une fois le projet médical défini (pourquoi travailler ensemble ?), il va falloir définir les modalités pratiques de cette association (comment travailler ensemble ?). Le choix de la structuration juridique est un enjeu primordial. Explications.

Professionnels de santé : sachez gérer la relation avec votre expert-comptable

Professionnels de santé : sachez gérer la relation avec votre expert-comptable

Pour honorer vos obligations comptables, fiscales et sociales, vous avez choisi de collaborer avec un expert-comptable. Vous lui envoyez vos pièces comptables, vos documents administratifs ou vos courriers fiscaux et il transforme cela en déclarations, gages de sérénité pour le contribuable que vous êtes. Pour autant, et au-delà de la nécessaire confiance placée en ce partenaire, comment s’organise la collaboration avec votre cabinet comptable ? Explications.

Frais de déplacement : les frais réels ont-ils encore un intérêt ?

Frais de déplacement : les frais réels ont-ils encore un intérêt ?

Dans le cadre de votre activité de santé libérale, vous êtes amenés à utiliser un véhicule (voiture / 2 roues) vous déplacer. Cela entraine nécessairement des charges dans votre comptabilité. L’administration vous propose de les évaluer sur la base des dépenses réellement engagées (frais réels) ou sur la base d’un forfait (les fameuses indemnités kilométriques -IK-). Devant la popularité des IK, les frais réels ont-ils encore un intérêt ? Eléments de réponse.

Vous souhaitez nous proposer vos articles ?

Une question ? Contactez-nous
* Champs obligatoires
Ou par téléphoneO9 81 98 70 90
Votre message a bien été envoyé !